Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Après 27 années de règne sans partage sur le Burkina Faso, le président Blaise Compaoré et son gouvernement annoncent officiellement le 21 octobre 2014, leur volonté de modifier la constitution pour permettre son maintien au pouvoir. Une vague de protestations et de contestations se déclenche : blocage de rues, meetings et marches sont organisés. Les populations manifestent leurs désaccords par divers moyens durant des jours.
Le 30 octobre, jour du vote de la loi à l’hémicycle voit également la colère de la population atteindre son paroxysme. Des millions de personnes descendent dans les rues dans tout le pays.
Dans la capitale Ouagadougou, l’assemblée nationale est prise d’assaut puis incendiée. Les domiciles, les entreprises … des dignitaires les plus connus du régime en place sont mis à sac ; le pouvoir est dans la rue. Le président tente désespérément de reprendre le contrôle mais se heurte à une nouvelle situation. Son départ est désormais exigé par la population ainsi qu’une partie de l’armée. Face à la foule déchaînée, plus de choix. Le vendredi 31 octobre 2014, le régime de Blaise Compaoré chute, le président quitte le pays.
Gideon Vink, Boubacar Sangaré, 2015, 90mn, Burkina Faso