Chargement Évènements
Cet évènement est passé

SALIA SANOU & SEYDOU BORO (Burkina Faso)

Prix Découvertes RFI, Rencontres chorégraphiques d’Afrique et de l’Océan Indien, 1997

Les chorégraphes Salia Sanou et Seydou Boro ont choisi de transmettre leur pièce chorégraphique Figninto (L’œil troué) à trois jeunes danseurs chorégraphes qu’ils ont eux-mêmes formés. La mission de transmission prend alors un double sens. Dans un décor épuré, le mouvement dansé investit la notion de notre fragile humanité. Tiraillés entre l’accumulation effrénée de la matérialité et le temps qui passe, les hommes ne se parlent plus. Leurs yeux, aveugles, ne voient plus l’essentiel. Les valeurs qui forment le socle du vivre-ensemble passent à la trappe : la rencontre, l’amitié, l’amour. Figninto met en scène cette vulnérabilité de l’homme. Sur le plateau, les corps en sueur se laissent entraîner dans une danse fulgurante, énergique. Les corps luttent, chutent, se contorsionnent, s’entrechoquent. Chaque corps évolue dans l’espace, dans une solitude notoire, mais ne résiste pas bien longtemps à la tentation de retrouver l’autre. Un dialogue s’installe alors entre les corps, où le geste brusque de l’un provoque une réaction chez l’autre.


30 minutes

Distribution :

Interprètes : Ousséni Dabaré, Jean Robert KikiKoudogbo, Ibrahin Zongo

Musiciens : Dramane Diabaté, Tim Winsey

Scénographie : Issa Ouédraogo